Allez-y plein pot: Soyez beaux et belles grâce au BOTOX !!!!!!


M. Rourke
Michey Rourque


Sheila
visage botoxé
Meg Ryan
du botox sur le visage
Rose Mac Dohan
Nicole Kidman
Nicole Kidman


Mélanie Griffith
Mélanie Griffith

Non, Non, NON !

Le botox? refusez, danger!
Certaines personnes atteintes de sclérose en plaques ont dû subir des piqûres de botox pour paralyser la vessie; or, comme la SEP est une maladie neuro-dégénérative, ces malades subissent souvent des IRM du cerveau.

SACHEZ QU'IL A ETE RETROUVE DES MOLECULES DE BOTOX DANS LE CERVEAU






visage sans botox
mardi 10 décembre 2013, 13:19

Photo récente, prise dans un restaurant toulousain






Preuve: le botox est dangereux

Neurosciences: De la toxine botulique dans le cerveau?
Des sillons trop profonds, une ride trop creuse, une sévérité exacerbée par un front serré, la solution est vite trouvée: une petite injection de toxine botulique de type A dans la peau et la paralysie provoquée livre un teint lisse et juvénile.
Voire
En évaluant l'effet de cette toxine comme traitement de l'épilepsie, des chercheurs italiens ont fait une découverte surprenante. 
Ces chercheurs viennent de démontrer que la toxine migrait vers le système nerveux central depuis son site d'injection. Cette découverte interroge sur le mécanisme d'action de la toxine. Les conséquences d'une telle migration engendrent aussi leurs lots d'angoisses et de questionnements. En clair, elle fait froncer les sourcils…
(...)
La Clostridium botulinum est une bactérie commune du sol qui sécrète une des toxines les plus puissantes au monde. Elle interrompt la communication entre les cellules nerveuses en détruisant la protéine SNAP-25 (synaptosomal-associated protein of 25 kDa), qui contrôle le relargage de neurotransmetteurs. Cette action paralyse les muscles dont la contraction est contrôlée par des neurones spécialisés.
La toxine botulique de type A connaît de nombreuses applications thérapeutiques pour traiter des problèmes de strabismes, des spasmes chroniques ou sévères associés à des lésions du système nerveux ou encore d'autres pathologies. Les chirurgiens plastiques ont saisi l'occasion de l'utiliser pour paralyser des muscles faciaux dans le but d'atténuer rides, sillons et ridules.
(...) C'est en neurologie que Matteo Caleo, le neuroscientifique à l'origine de cette découverte (National Research Council, Pise, Italie) et ses collègues ont évalué la toxine comme traitement de l'épilepsie chez des souris.
L'épilepsie est une pathologie caractérisée par une décharge électrique anormale au niveau d'un noyau profond du cerveau. Les chercheurs ont tenté de réguler l'activité excessive de ces noyaux avec une injection de toxine. Alors qu'ils ont injecté la toxine dans une zone précise du cerveau, ils ont observé qu'elle avait diffusé dans l'ensemble du cerveau de l'animal.
En utilisant des doses analogues à celles prescrites en soins chez l'homme, l'équipe italienne a injecté la toxine à différents points de la face et du cerveau de souris et de rats normaux. Ils ont ensuite tracé le parcours du produit de dégradation de la protéine SNAP-25 par la toxine, pour voir où et comment il évolue à travers le système nerveux.
Dans le cas du type A de la toxine, les chercheurs ont observé des traces le long des nerfs à proximité du site d'injection ainsi que dans les tissus environnants, trois jours après les injections. La découverte est aussi surprenante qu'hasardeuse, aucun chercheur ne s'attendait à trouver de la toxine active à un endroit où l'on ne devrait pas la trouver.
Il y a un mois, une équipe canadienne avait rapporté que l'injection de la toxine dans un muscle de la jambe de chat affecte la force et la puissante du muscle traité mais aussi des muscles environnants.
L'article a été publié le 2 avril dernier dans le Journal de Neuroscience, quelques semaines après que la FDA américaine ait entamé une investigation sur des cas particuliers et extrêmes de morts associées à des injections de toxine.

http://www.industrie.com/pharma/neurosciences-de-la-toxine-botulique-dans-le-cerveau,12315


Et maintenant... c'est prouvé

Antirides: le Botox pourrait atteindre le cerveau et la moelle épinière
Cette nouvelle pourrait en inquiéter plus d'une.
Prisé des stars du show-biz pour contrer les rides, le botox finirait sa route dans le cerveau. C'est en effet ce qu'affirme une équipe de scientifiques australiens qui viennent de publier une étude dans The Journal of Neuroscience.
D'après cette équipe de l'Université du Queensland (près de Brisbane), les molécules de toxine botulique, utilisées par les chirurgiens esthétiques pour atténuer les rides, se déplacent par les nerfs, jusque dans le cerveau et la moelle épinière des patients. Pour parvenir à cette conclusion, une équipe de chercheurs australiens, français et britanniques ont suivi, grâce à une technique de microscopie électronique de pointe, le trajet de la toxine dans l'organisme.
Face à cette découverte, les auteurs ne se veulent cependant pas alarmants. Interrogé par le site Top Santé, Frédéric Meunier, co-auteur de l'étude confie: “Le botox est un traitement sans danger, qui est utilisé depuis plus de 20 ans. Il n'engendre aucun effet indésirable, en dehors de la paralysie locale, et est un fantastique médicament pour traiter les maladies entraînant une hyperactivité musculaire. Tout pourrait dépendre de la quantité de toxine présente dans le système nerveux“.
"Cette découverte est inquiétante, compte tenu de l'extrême puissance de cette neurotoxine", a déclaré Frédéric Meunier, coauteur de l'étude.
La mémoire potentiellement affectée
Dans Le Plus de L'Obs, Jacques Hugon, neurologue et chef de service au Centre Mémoire Paris Nord Ile-de-France estime pour sa part que si le Botox arrive au cerveau, se posent alors d'autres questions. « Cette toxine est connue pour inhiber la libération d'acétylcholine, un neurotransmetteur jouant un rôle important dans le système nerveux central, puisqu'il est indispensable pour la mémoire et l'apprentissage. »
Il rajoute: “Si la toxine botulinique entrait dans le cerveau, cela aurait l'effet inverse, en empêchant le "relargage" de l'acétylcholine. Cela pourrait donc freiner les capacités mnésiques et avoir un effet néfaste sur les capacités d'apprentissage. Mais tout cela reste bien évidemment à mettre en évidence et dépend de la dose qui passerait dans le cerveau “ conclut-il.
Moins d'impulsions envoyées au cerveau
Cette découverte n'est pas la première qui montre que le Botox a des effets sur le cerveau. En mesurant l'activité électrique du cerveau avant et après une injection de toxine botulique des chercheurs de l'université de Zurich ont démontré que la substance diminue aussi les signaux électriques produits par le cerveau.
L'étude montre également que le botox influence d'autres zones plus éloignées du site d'injection, notamment une région cérébrale qui commande les mouvements de la main. « Après injection de la toxine la sensibilité de la main s'en est trouvée altérée », commentent ces chercheurs dans une intervention à la télévision suisse (rts). Des conclusions que la société fabricante de Botox (Allergan) a toujours réfutées.
Pour rappel, le Botox est un produit courant et autorisé en France depuis 2003, les médecins et les chirurgiens en proposent sous forme d'injections renouvelables tous les 6 mois. Il atténue les rides en provoquant une paralysie ciblée des muscles. Enfin, au-delà de ses effets potentiellement toxiques, le Botox est une piste intéressante comme traitement de certaines pathologies (cancer de l'estomac, insuffisance urinaire, migraines). 

Josyane JOYCE
Novembre 2017 - 67 ans
Certifié sur l'honneur sans modifications





Née aussi en 1950

Cliquez pour agrandir l'image

Jacqueline Gourault - Ministre 2018
née en Novembre 1950 (et moi en Août 1950)
La différence? regardez le cou

Le cou

Cliquez pour agrandir l'image

Toujours caché avec des écharpes!


Cliquez pour agrandir l'image
D'autres gens nés en 1950




MA PHYTO EST ICI

 






Botox


www.biotine-sep.com
Mentions légales
www.josyanejoyce.com
www.joyce-voyance.com
www.joyce-reves.com



Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
www.nos18ansenmai68.com
www.tradi-cuisine.com