J'ai commencé ma carrière professionnelle comme guérisseuse en 1983


Josyane JOYCE, Télé-Toulouse, 41 ans, 1991
J'ai reçu énormément de personnes pour les aider à vaincre beaucoup de maux du quotidien. Je me suis permise, avec l'accord de quelques unes d'entre-elles, de tester mon magnétisme sur des choses qui me paraissaient, alors, futiles... mais je n'avais que 33 ans et les rides me semblaient très loin de moi...

J'ai donc tenté quelques séances de rajeunissement du visage...  et, j'avoue avoir eu de très bons résultats.
Petite anecdote amusante: il s'est trouvé qu'une de mes "essayistes" était une vieille demoiselle de 60 ans, cuisinière dans une école privée toulousaine. Après la première séance, la femme de ménage lui dit: mais, Mathilde, vous êtes en forme! votre visage est vraiment rayonnant! vous avez été à l'institut de beauté ou quoi? Non, non s'est récrié cette dernière... Elle était contente Mathilde!
Après la 2e séance, elle me dit confuse et gênée: et? ho!!!?!! je me suis faite siffler dans la rue par un vieux (sic!)... elle semblait fort choquée!
Après la 3e séance, elle a déboulé dans mon cabinet (en ce temps-là, je recevais les personnes dans un local de libéral en centre ville de Toulouse) et m'a dit avec grande forc, tout a la fois très en colère et fortement choquée: ha non! faut arrêter votre magnétisme de rajeunissement: y'a trop de bonshommes qui me sifflent et je suis pas contente que l'on se retourne sur moi! arrêtez, arrêtez tout!
C'est ainsi que j'ai compris qu'en plus du rajeunissement, les personnes rayonnaient d'une sorte d"aura magnétique" ou "charismatique", donnez le nom qu'il vous plait, en sus de ma bonne pratique! c'était il y a presque 30 ans, mais je ris encore de la gêne de la vieille demoiselle!!
Josyane JOYCE, 1999, 49 ans
Je dois dire, qu'en début de la nouvelle année 2010, lorsque les personnes me voyaient en janvier, toutes me souhaitaient leurs meilleurs vœux comme il se doit à cette époque mais je leur répliquais: c'est l'année la plus épouvantable, la pire année de ma vie.

Toutes se récrient: mais non, mais comment? ne dites pas cela, soyez optimiste!
Et j'en rajoutais, malicieusement: non, je vous certifie, 2010 est le pire cauchemar de mon existence. Devant leur interrogation muette, j'expliquais enfin: hélas, je vais avoir 60 ans en août et on va m'envoyer à la retraite (car je perçois la demi-invalidité à cause de cette maladie qui me ronge depuis 5 ans)!



Quoi, quoi, quoi? vous avez soixante ans? impossible! impossible! vous ne les faites pas!

Ouiche, mais c'est la carte d'identité qui a raison.
Même si tout le monde se récrie lorsque j'indique mon âge. La concomitance de tous ces commentaires me fait re-songer à l'entraînement que j'avais réalisé en 83 et 84 sur le visage de clientes qui, en fait, s'était avéré très positif.



Josyane JOYCE, 54 ans, 2004
L'année où cette sacrée maladie m'a attrapée? 2005
Nous avons, hélas, une susceptibilité génétique familiale qui abaisse nos défenses immunitaires malgré toutes les règles d'hygiène adoptées depuis toujours: 5 fruits et légumes par jour, faire du sport, boire de l'eau. Merci, on connaît!
Ce n'est pas une raison pour que VOUS, vous ne suiviez pas les règles préconisées par le PNNS; toutes les familles n'ont pas le même capital génétique!



Josyane Joyce 2011, 61 ans
Bon, la maladie auto-immune qui m'affecte, affecte tous les gens de ma famille plus ou moins gravement et bizarrement, ce n'est pas la même maladie, mais elle reste auto-immune... je ne pouvais pas y échapper!

J'ai subi, dans un premier temps 5 années (sept. 2006 à mars 2010) de chimiothérapie et perfusions mensuelles de cortisone, hélas! ce qui n'a pas arrangé ma peau... mais, il parait que, quand même, malgré cela... de temps en autres, je dois faire quelques perf'...
Et depuis février, je subis un traitement pas facile...
Quand "ils voudront trouver une thérapeutique, ça m'arrangera bien, vous vous en doutez...  mais, ça arrangera aussi les 2,8 millions qui sont affectés par cette maladie.
Au fait, personne n'est à l'abri... allez voir ce site qui vous explique comment vous protéger (quelque peu) des produits chimiques qu'on trouve partout chez soi: silicone, papier cuisson, anti-adhésif dans les poêles et autres casseroles,  alu... c'est un de mes sites... il y a aussi plein d'astuces de grand-mères.... parfois, plus de 900 visites par jour! Vous comprendrez facilement que c'est un autre de mes sites

www.tradi-cuisine.com

(heu, les nouvelles photos d'identité: vous trouvez qu'elles vous avantagent à vous? Moi, c'est pareil!)

quelques infos sur le magnétisme? Magnétisme


Et le cou?

Cliquez pour agrandir l'image
Des tas de gens disent: les "gros" n'ont pas de rides!
Tu parles!
D'abord, je n'est pas été grosse toute ma vie... bon, d'accord, j'étais assez pulpeuse... alors que maintenant, avec la cortisone (regrets!!).

Regardez autour de vous les dames sexagénaires: celles qui sont bien enveloppées: vous êtes sûr qu'elles n'ont pas de rides? autour des yeux? bon, arrêtez de regarder votre grand-mère... je vous parle des inconnus de la rue.
J'en ai, oui bien sûr! des rides, c'est la vie.... elle marque tout le monde.
Pour bien se rendre compte qu'un visage a été "tiré", en général c'est le cou qu'il faut regarder... plus bas, vers la poitrine. Car, généralement, cela coûte fort cher de faire un lifting... et pour le cou, on verra plus tard! D'autant que cet endroit est très fragile donc, difficile à traiter par un chirurgien.

D'ailleurs, la peau est si fine que si vous faites faire cela, vous risquez des problèmes (comme dit dans un sketch des années 70 un vieux débris -qui se prend pour un amuseur public-: "elle a le front tellement remonté que quand elle cligne des yeux, ça lui remonte la poitrine!"
...et vous avez remarqué le cou de la célèbre journaliste, ex-épouse d'un forcené du sexe qui a dû démissionner de son poste au FMI?
de même celui de la journaliste qui présente le journal de TF1 depuis des lustres les  week-end?
le cou, la poitrine, c'est le plus dur à masquer.

Je viens donc de faire une photo pour vous montrer toutes les rides monstrueuses de mon cou! En 2013, j'ai 63 ans....

Ha la la! suis plus très sexy!

Et vous qu'attendez-vous? 


Vous préférez
porter des cols roulés?
couvrir votre front de cheveux?

Ha, dites-vous, je préfère le Botox! cliquez sur le lien et vous en saurez plus

Je comprends que les lignes qui précèdent vous aient inspiré un vif désir de recevoir mes bons soins de rajeunissement.
Aussi, j'ai décidé de vous proposer mes services.

En tant que guérisseuse, il m'est souvent arrivé de faire des soins sur photo. Mon pouvoir rajeunissant fonctionne aussi ainsi.
Si vous souhaitez bénéficier de mes compétences, vous devrez vous photographier de très près le visage et le cou pour avoir un souvenir de vos anciennes rides. Cela vous permettra de visualiser le travail accompli au bout de quelques jours.

Ensuite, vous voudrez bien m'adresser une photographie d'identité récente: souriez: vous ne faites pas une photo administrative!

Vous m'adresserez cette photo avec le règlement prévu ainsi que vos coordonnées et n° de téléphone.
Vous devez scrupuleusement suivre cette méthodologie.
Ne vous inquiétez pas:
Je vous certifie sur l'honneur ma totale et entière discrétion, que vous soyez personnage célèbre ou simple quidam!
Je ne vais pas écrire un livre pour donner vos noms et coordonnées.... je gagnerais plus ma vie avec mon travail qu'avec un éditeur!


Tarif uniquement par téléphone

règlement possible en boutique par paypal

Avec ma charge magnétique, il m'est très facile de rajeunir les personnes sur photographie, à distance, sans que vous vous déplaciez: ce sera également tout aussi efficace qu'une séance directe sur visage.

Mais, c'est plus fatigant pour moi car je dois travailler tous les jours, au minimum une heure et ce pendant un mois pour que l'exercice s'avère positif pour vous.

Dans ces conditions, le tarif est très élevé mais, je sais des crèmes et traitements tellement plus onéreux!




Pour que votre jeunesse ne soit en péril trop vite


pour paraphraser (modestement) notre ancien grand président de la République, Charles de Gaulle
(cf. "La vieillesse est un naufrage)





A votre avis, quel âge ais-je?


C'est la question que je pose chaque fois que la conversation s'y prête.
Par exemple, il y a deux ans, j'ai décidé que trop de cheveux blancs me vieillissait et donc, j'ai souhaité faire des mèches noires pour avoir un aspect plus poivre que sel. Je suis allée dans un salon de coiffure franchisé de la région toulousaine. Je dois dire que depuis mes passages à Télé-Toulouse (en 1990-91) je n'avais pas remis les pieds dans un salon car je travaille beaucoup et qu'ayant choisi d'avoir comme jour hebdomadaire de congé, le lundi, il n'y avait pas trop à l'époque de salon ouvert le lundi. Donc, je suis adepte depuis plus de 30 ans, de la coiffure à domicile.
Août 2012 (62 ans). J'étais à la caisse pour régler le travail de coiffure et je me débattais avec ma canne, mon sac à main, la carte bancaire… ffftt, dis-je en riant à la jeune femme: ha-là-là, ne vieillissez pas! et,  bonne commerciale, elle me répond: “mais vous n'êtes pas si âgée…“ je lui demande: “allez, donnez-moi un âge?!"
“Oulàlà, dit-elle, c'est difficile, il ne faut pas se tromper“…. En fait, il y avait du silence dans le salon et les quelques personnes présentes entendaient ce qui se disait à la caisse…et la coiffeuse continue:
“si je me trompe.... ben, je dirais dans les 44 ans…“ je ris: merci, c'est gentil à vous! et, comme chaque fois, je demande à la personne de bien me regarder “sous le nez“ et de redonner un âge… “et bien me dit-elle, vous n'avez pas 50, ça c'est sûr…“
Je lui ai dis mon âge et, comme d'habitude, j'ai dû prouver mes dires en montrant ma carte d'identité.
Mars 2013, presque 63. Je suis dans une salle où sont réunis des personnes qui veulent présenter une liste politique pour les municipales et cherchent des candidats. Je demande à être prise en compte, j'ai envie de m'investir notamment, dans le social. Je fais déjà partie de la Commission d'Accessibilité pour les personnes handicapées aux services municipaux.
La personne qui nous a réuni me répond: "nous souhaitons renouveler le conseil municipal et nous aimerions faire de la place aux jeunes….". ha, dis-je, je n'ai aucune chance! (d'ailleurs, je “savais“ que je ne serais pas choisie, mais bon, il faut quand tenter: on ne sais jamais.. parfois, je me trompe pour les événements qui me concernent…). Un jeune homme d'environ 24-25 ans me dit: "mais non, madame, vous n'êtes pas... vieille...., vous avez toutes les chances!"
Hop, comme d'habitude, je me tourne vers lui et demande quel âge il me donne… il hésite quelques secondes et fini par me dire: 42 ans. “Vous en êtes sûr?J'insiste: regardez-moi bien et je retire mes lunettes de presbyte“. Il me regarde et ne répond qu'au bout d'une demi-minute… “non, je maintiens, vous avez 42 ans“. Je ris en lui disant: merci, très gentil! c'est l'âge de ma fille… d'ailleurs, on lui donne 28 ans à elle, alors, ne soyez pas déçu de vous être trompé!"
Aujourd'hui, 4 Janvier 2014: J'achète une crème teintée CC et la propriétaire de la franchise –bon, tant pis, je donne le nom de celle-ci, Nocibé au centre commercial Géant Casino de Fenouillet- Il est 9h30, heure d'ouverture.
Bien sûr, elle tente de me vendre une crème de plus, un  anti-âge: il y a 30% de remise cette semaine sur le 2e produit. Je dis “non en riant, je n'en ai pas trop besoin“: elle me dit qu'il faut lutter contre les ridules assez tôt…
Moi, vous me connaissez, je dis: mais, quel âge me donnez-vous? (aussitôt je regrette d'avoir demandé: pensez-donc, une esthéticienne, elle va trouver mon âge exact, c'est sûr.“) Je précise que le magasin vient juste d'ouvrir et qu'il y a qu'une autre dame, donc, cette jeune femme n'est pas du tout stressée, fini pour elle, la folie de décembre. Sa réponse me stupéfie et d'ailleurs, c'est ce qui motive cette note: elle me dit: 36 ans.
Je redemande et même j'insiste plusieurs fois et elle me dit et redit pareil. Si ne n'avais pas pour témoin mon accompagnatrice, je penserai avoir “inventé“… Quand je lui ai dit: bientôt 64, elle a refusé de le croire et, effet inverse, elle insistait pour me dire que je plaisantais voire, me moquait. J'ai sortie ma carte d'identité qu'elle a soigneusement lue! et pourtant me dit-elle, je sais donner l'âge aux personnes; certaines semblent plus jeunes, j'en vois tous les jours mais, vraiment, pas comme vous!
De retour à mon domicile, j'ai raconté cela à ma fille… ma fille, te revoici rendue à tes 16 ans: ha, dit-elle, ça fait du bien de rajeunir encore plus!
J'ai encore une anecdote de ce genre, arrivée en décembre 2012, mais, vous pourriez être lassé-es de ce que j'avance!
Les hommes sont généreux, ils nous rajeunissent beaucoup… …quant aux dames, je ne suis pas si sûre que leur profession les y pousse.

D'autres infos dans le Blog = PERSO
Mme Josyane JOYCE, 2012 - 62 ans
Voici ce qu'indiquent plusieurs personnes: pour certaines, cela se passe dans la demi-heure suivante: le visage semble "éclairé", "plus clair", "comme ravivé par l'intérieur"; certaines ressentent une impression de chaleur plus ou moins violente le premier jour.
D'autres eurent la "sensation qu'une plume légère se posait ou balayait le visage";
Quelques rares autres n'ont rien ressenti de spécial ce qui n'a pas empêché mon magnétisme d'agir.
Certaines me disent que leur leur stress est totalement envolé et cela leur a donné une grande "pêche" et l'impression d'irradier, d'avoir une "aura positive".
Sic pour toutes les sensations ici racontées.

Ensuite, l'amélioration se constate de jour en jour; il faut cependant être attentif-ve au fait que, plus le temps passe, plus vous constatez d'amélioration de la peau et de suppression des petites rides ou allègement de celles plus marquées et plus profondes.


Mme Josyane JOYCE - décembre 2014

Aujourd'hui




Vous souhaitez un consultation de voyance?





Mon site de voyante







RETOUR PAGE ACCUEIL



Ajouter ce site à vos favoris


Pourquoi


www.biotine-sep.com
Mentions légales
www.josyanejoyce.com
www.joyce-voyance.com
www.joyce-reves.com



Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
www.nos18ansenmai68.com
www.tradi-cuisine.com